Quoi de plus universel et intemporel que le poulet rôti ? Croyez-le ou non, l’opéra et le poulet rôti ont tout en commun. Tous les peuples le connaissent, le décrivent et le savourent. Seulement si l’on se fait une idée précise et immédiate du poulet rôti, il n’en n’est certainement pas de même pour l’opéra. Comment expliquer ce qu’est l’opéra à son enfant ? Par les papilles !!

Compositeur, époque, histoire, orchestre, metteur en scène, interprète…Suivez cette petite recette afin de lui faire gouter l’opéra, en toute simplicité.

 La Recette 

Si pour vous « poulet rôti » évoque le bon poulet doré et croustillant sur un lit de pommes de terre gratinées avec petits oignons, pour un mexicain son évocation sera toute autre. Pour lui ce sera plutôt Poulet au Cacao. D’autres penserons plutôt au poulet massala ou poulet coco ou vanille. Autant de déclinaisons possibles pour plat simple : le poulet rôti.

Dans l’opéra c’est pareil. La recette de base c’est une histoire chantée sur de la musique. Mais en fonction de la recette, tout change. L’opéra à la manière baroque est bien différent de celui fait à la sauce bel canto ou Mozart. Ce n’est d’ailleurs pas parce qu’on aime le poulet coco qu’on n’aimera pas le poulet à la vanille ou Massala. L’un n’exclut pas l’autre.

Certaines recettes sont universelles et traversent les âges. Comme la recette Mozart par exemple ! En fonction des lieux et de l’époque, un style de recette sera plus populaire qu’une autre (époque baroque, époque classique ect..)

Une recette se démode, s’oublie parfois, puis revient au gout du jour. Ne seriez-vous pas intéressé de connaitre la toute première recette du poulet rôti ? De quoi avait-elle l’air ? Faites un tour du côté de L’Orféo de Monteverdi pour voir à quoi ressemblait le tout premier opéra. Voici un petit aperçu pour les plus curieux :

Les ingrédients (Pour expliquer la présence d’un orchestre à l’opéra)

En fonction de ce que vous mettrez dans votre poulet, il aura un goût bien différent. Garnissez-le de pommes de terre ou de blettes pour voir ! L’orchestre est un ingrédient fondamental de l’opéra, il lui donne une saveur toute particulière. Une fois de plus, plusieurs garnitures sont possibles, plusieurs formations orchestrales aussi. L’orchestre voulu par Mozart n’est pas le même que celui de Monterverdi ou de Wagner..A chacun son style !

Pour vous familiariser avec l’orchestre, rendez-vous sur notre page spéciale ! Découvrir les instruments de musique

 L’orchestre habille l’opéra. Différentes garnitures, différents goûts et différentes couleurs.

Pour vous donner une idée de ce qu’apporte un orchestre, écoutez une version piano et orchestrale du même air.

Voici le célébrissime air de la reine de la nuit avec accompagnement piano

 

 

 Le voici maintenant avec orchestre :

La matière première 

Continuons de parler des ingrédients de notre poulet. La matière première elle-même est différente : les pommes de terre du moyen âge étaient différentes des nôtres ! Même en copiant au millimètre prêt une recette du moyen âge, vous obtiendriez un résultat bien éloigné non ? C’est un peu le même débat qui anime l’opéra aujourd’hui, certains ont été écrits pour des instruments d’époque qui n’existent plus ou dont le son n’a pas la même couleur aujourd’hui. C’est pour cela que certains puristes essaient de déterrer les anciens instruments pour se rapprocher du son original avec lequel le compositeur était familier.

Ecoutez par exemple, le Psaltérion, instrument du moyen âge recréé par ces chercheurs.

Si certains instruments ont pu changer au fil du temps, il en est de même de la tonalité. Le « La » de l’époque des premiers opéras, ou même de Mozart, n’avait pas la même fréquence que notre La actuel. Les conséquences bien que modérées sont nombreuses. Par exemple, certains personnages de Mozart changent de tessiture à notre époque. La première interprète de Cherubino des Noces de Figaro de Mozart était une soprano, de nos jours, ce rôle est presque uniquement réservé aux Mezzo-soprano (Si je vous ai perdu en parlant de tessiture ou de soprano, cette page est pour vous ! Les tessitures de l’opéra)

Voici le plus connu des airs de Cherubino.  

(Si entendre chanter une femme dans le rôle d’un homme vous perturbe, une fois de plus, rendez-vous ici)

Continuons notre allégorie du poulet. Parlons maintenant de sa présentation.

La présentation pour expliquer la mise en scène à l’opéra

Le poulet Rôti peut être présenté dans un plat classique, complètement revisité à la manière Top Chef avec l’aile à la place de la cuisse, ou encore dans un sachet sortant de chez le boucher. Quoi qu’il en soit, vous n’aurez pas le même a priori sur votre poulet en fonction de sa présentation.

Vous l’aurez compris, sa mise en scène a de l’importance pour vous. A l’opéra, c’est le metteur en scène qui détermine comment va vous être présenté l’opéra. Classique, ou scandaleuse, elle ne laisse pas indifférent et peut transformer votre expérience gustative. Vous pourriez manger le même poulet, s’il est mis en scène différemment, votre expérience ne sera pas la même. Alors, si vous avez déjà vu un opéra, n’hésitez plus à aller le revoir sous un autre angle, ce sera une œuvre nouvelle !

Tube de la Traviata de Verdi version classique

Tube de la Traviata de Verdi version plus moderne

 La garniture du poulet (pour expliquer les décors de l’opéra)

On ne peut parler de poulet rôti sans sous-entendre garniture ! Pommes de terre, oignons, carottes…Ce sont des petits détails autour du poulet qui font toute la différence ! La pomme de terre est au poulet ce que le décor est à l’opéra. Indispensable !  Un grand plus !!

Les opéras peuvent se donner dans une « version concert » vous privant ainsi du décors :

Habanera mise en scène (Carmen)

Habanera version concert (Carmen)

Vous avez choisi votre recette et vos ingrédients. A vous les fourneaux !

Le cuisinier (pour expliquer la notion de l’interprète)

Vous avez choisi la recette. Ce sera poulet rôti classique avec ses pommes de terre oignons. Très bien. Votre grand-mère ne le cuisinera absolument pas comme votre maman ou vous, ou votre ami ! Pour une même recette, le résultat sera fort différent. Vous préférez certainement l’une de ces recettes, il en va de même pour l’interprète dans un opéra. En fonction du chanteur, l’œuvre n’aura pas la même couleur. Certains interprètes sont les Paul Bocuse de l’opéra, leur notoriété continuera de traverser les siècles (Maria Callas, Pavarotti..) A chacun ses chouchous !

Petite nuance, l’interprète ne se limite pas au chanteur, le chef d’orchestre peut transformer une œuvre au même titre que le chanteur ! Après tout, il est à la tête d’un élément essentiel de l’opéra ! Les chefs d’orchestre peuvent être de véritables stars des temps modernes ! Parlons de Karajan, Bernstein…Impossible de tous les citer. Voici mon chouchou actuel, le péruvien Gustavo Dudamel interprétant une œuvre d’un autre de mes chouchous, Bernstein 😉

Délectez vous du MAMBO !

L’histoire du poulet 

Vous souvenez-vous de cette fois précise où vous avez mangé le meilleur poulet rôti de votre vie ? Pourquoi ? La recette ? La circonstance ? Le lieu ? Le cuisinier (votre grand-mère peut-être ?) Parfois, nous sommes sensibles à l’histoire qui entoure le poulet dégusté. Un peu comme la madeleine de Proust. Comme pour l’opéra, après tout, un opéra ce n’est jamais qu’une histoire mise en musique ! Heureusement, les livrets d’opéra s’inspirent très souvent des grandes œuvres de la littérature. Shakespeare, Victor Hugo, Mérimée, Beaumarchais…Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre chapitre des grandes œuvres de la littérature dans l’opéra !L’opéra le choc des titans

Une quantité infinie de déclinaisons de poulets rôtis…Et de plaisirs dans la découverte de l’opéra

 Vous êtes plutôt blanc ou plutôt cuisse ? sensible à l’interprétation plus qu’au compositeur ? Les deux ? Ou inversement ? Peut-être même qu’un jour vous serez plutôt l’un et le suivant plutôt l’autre ?

Voilà, comme pour le poulet rôti, il existe une variété infinie de déclinaisons de l’opéra vous permettant d’apprécier des styles, des époques, des compositeurs, des interprètes, des mises en scènes,…Vous n’en verrez pas le bout !

Pour rire un peu maintenant, écoutez l’opéra vous parler de nourriture à son tour..

Quand l’opéra vous parle de poulet rôti : 

Ca vous a donné faim ? Voici une petite compilation de nourriture en musique

(A venir..)

 

libero. odio felis et, Praesent consectetur porta. Lorem risus. accumsan neque.